Se déplacer autrement : une bataille écologique à remporter

Chaque jour, des millions de personnes se déplacent pour aller étudier, travailler, se soigner, et même se détendre. Les transports représentent à notre époque un poids considérable dans la pollution.

La majorité des véhicules émettent des gaz à effet de serre et des particules dans l’air qui nuisent à l’environnement et à la santé. Dans l’optique d’inverser la hausse de la pollution, et de protéger notre écosystème, il est important de revoir notre manière de se déplacer, et de faire tous les petits gestes écologiques au quotidien. Nous devons nous déplacer autrement !

Transport écologique

Comment se déplacer autrement ?

Se déplacer autrement exige que l’on puisse changer de mode de conduite, ainsi, nous pourrons grandement contribuer à rendre la terre propre et à économiser pour nous-même les frais de carburation, de même qu’à nous éviter certaines mésaventures sur le plan médical. Votre portefeuille et la planète ne manqueront pas de vous en être reconnaissants.

Il nous faut également éviter la surconsommation de carburant. Gonfler les pneus du véhicule à la bonne pression : un pneu sous-gonflé augmente considérablement la consommation d’un véhicule. 

La voiture n’est pas le moyen de transport le plus adapté aux trajets que l’on fait souvent, surtout en milieu urbain. D’autres moyens de locomotion plus purs pour l’environnement et plus avantageux, sont plus adaptés. Chaque déplacement effectué à pied, à vélo ou en transports en commun est un « plus » pour la terre.

Même si le véhicule peut s’avérer nécessaire pour certaines expéditions, il est tout à fait possible de réduire son utilisation ou de se déplacer de manière plus responsable. Pour limiter des coûts élevés de déplacement, la fluxion de la circulation, la pollution de l’air, on peut se tourner vers le covoiturage, les transports en commun, et le déplacement à pied ou à vélo.

Il existe de nombreuses autres façons de se déplacer autrement afin de pouvoir réduire notre impact carbone. Mais détaillons chacune d’entre elles.

Le déplacement à pied

Saviez-vous que parfois la marche est le moyen de transport le plus avantageux ? C’est notamment le cas sur des distances de 2 km et moins. Alors, lorsque c’est possible, n’hésitez pas à vous rendre à pied au travail, au supermarché, ou ailleurs. Si votre destination ne se trouve pas à plus de 2 km, il convient d’opter pour la marche à pied. De plus, il est conseillé de marcher pendant au moins 1 h 30 au quotidien. La marche apporte de nombreux bienfaits sur le plan médical. Elle permet aussi de sortir d’une certaine sédentarité. Elle apporte aussi une meilleure résistance à l’organisme, en renforçant le système immunitaire contre les maladies telles que le diabète, lutte contre l’obésité. Ainsi, elle prolonge certainement votre durée de vie ! Marcher permet aussi d’éviter le stress commun des embouteillages.

Faire du vélo

Se rendre au service à vélo est écologique, et en plus, c’est gratuit. C’est une bonne nouvelle pour votre santé et peut être divertissant pour vous. Les vélos électriques sont bien moins polluants qu’une voiture fonctionnant au gas-oil ou à l’essence. Il est clair que faire du vélo est avantageux sur de nombreux points, d’autant plus si vous aimez en faire !

Utiliser les transports en commun

Nous vous proposons aussi les transports en commun. Ils sont nombreux : bus, métro, tramway sont des opportunités intéressantes pour toute personne qui voudrait réduire son impact environnemental. Les transports en commun et la marche sont tous deux inséparables. En plus, vous verrez vite l’impact positif sur vos économies, la terre, votre santé et votre bien-être.

Le covoiturage

Né nouvellement, ce système de transport consiste à partager son véhicule avec des collègues, et parfois même, avec des inconnus. Cela évite de prendre plusieurs véhicules vides à l’arrière pour se rendre au même emplacement. Le covoiturage vous permet de faire des économies de carburant, d’érosion, mais cela permet également de tisser des liens amicaux et conviviaux avec des collègues et d’autres personnes.

Le train

Pour les voyages nationaux et en famille, utilisez le train. Même s’il pollue l’écosystème et est loin d’être parfait, il s’agit d’un transport en commun rapide, couvrant de longues distances et est bien moins polluant que l’avion.

Les bus

Les bus sont économiques et un peu plus écologiques que la voiture ou l’avion.

L’avion

L’avion est à éviter au maximum, mais si vous devez aller à l’autre bout du globe, il sera préférable d’opter pour.

Opter pour les voitures de demain

À notre époque et avec l’évolution de la science, la technologie nous permet de développer des véhicules “propres ”, nous pensons tout de suite aux électriques, hybrides, et à pile à combustible hydrogène. Ils ne font pas – ou au moins peu – d’émissions de gaz à effet de serre. Inutile d’acheter une voiture si vos déplacements quotidiens sont courts et peuvent être comblés avec les moyens cités plus haut.

À lire également :